Auteur : Pierre Hillenweck

Du traditionnel à l’industriel, il existe de multiple façons de nourrir nos Bergers Polonais.
Au travers des différents thèmes abordés ci-après vous pourrez adopter la méthode la plus appropriée à votre mode de vie et à l’activité de votre compagnon, tout en retenant que ce dernier comme les congénères de sa race sont plutôt gourmands et ont une tendance facile à l’embonpoint …

Les dosages proposés  le cas échéant le sont à titre purement indicatif, ils doivent être adaptés au sexe, à l’âge et à l’activité de votre chien.

Cet exposé ne présentez qu’un condensé des possibilités, elles le sont de manière plus étayée sur le site dans la section alimentation

Alimentation  industrielle

Sous le générique d’alimentation industrielle nous entendrons les aliments préparés et/ou transformés par l’industrie pour nos quatre pattes, notamment les croquettes. Si cette méthode alimentaire est largement utilisée aujourd’hui c’est parce qu’elle a conquis la plupart des vétérinaires et des propriétaires par son côté pratique.Les gammes de produits sont maintenant larges et couvrent la plupart des besoins des chiens qu’ils soient de petite  ou grande taille, chiot ou adulte, actifs ou sédentaires.

Le BARF

Cet acronyme vient de l’anglais ‘Biologically Appropriate Raw Food’ soit Nourriture crue biologiquement appropriée. D’autres l’on changé en ‘Bones and Raw Feeding’ soit alimentation à base d’os et nourriture crue. Cette méthode alimentaire prône un régime qui se rapproche le plus possible du régime des chiens sauvages dans la nature. A savoir une alimentation essentiellement crue, carnée avec un pourcentage restreint de légumes réduits en bouillie censés représenter la portion ‘verte’ que le prédateur trouve dans l’estomac de ses victimes. A celà on ajouter quelques compléments minéraux issus d’algues, yaourts … et l’on reconstitue donc un régime complet approprié à nos compagnons.

Alimentation ménagère traditionnelle

Elle est une alternative à l’alimentation industrielle et reprend certains éléments du BARF. Elle permet au chien de manger des aliments « vivants » plutôt que des produits industriels « morts ». Elle peut comprendre de la viande blanche, du poisson, du bœuf cru (congelé 2 à 3 semaines préalablement pour éviter la prolifération bactérienne), des légumes cuits, des fruits, du riz rond, des huiles, du yaourt….

Alimentation  mixte

Cette méthode alimentaire provient de la recherche d’une alimentation complète et rapide à préparer et à distribuer et adaptée aux bergers polonais.

En effet le Nizinny par exemple est réputé pour sa goinfrerie. L’alimentation industrielle quoique pratique est cependant très riche en céréales et en calories. Aussi faut-il surveiller de très près les doses distribuées si l’on veut éviter le surpoids. L’adoption de la mixité permet donc de pallier à cet inconvénient en dosant plus ou moins les croquettes ou la viande en fonction des besoins physiologiques du chien.

Le principe consiste à mélanger environ 70 % de viande, avec 30 % de croquettes préalablement réhydratées. On retrouve ainsi les préconisations du BARF. La viande peut être du muscle, un mélange muscle / Abats, de la panse, du coeur, et une fois par semaine de la queue de boeuf ou du cou de dinde ou de canard. (Les cous de poulets sont à éviter car ils sont absorbés sans être suffisamment mâchés).

Les croquettes sont choisies dans le haut de gamme en évitant des concentrations en viandes trop importantes. Elles peuvent par exemple être choisies à base de poisson pour complémenter un régime déjà bien carné.

On considère qu’elles vont apporter la partie céréales et légumes de la ration.

Récompenses

Nous ne parlons plus là de méthode alimentaire mais des compléments que vous seriez amenés à donner au chien au cours de la journée ou au travers des séances des travail. Leur forme doit être plutôt hypocalorique et le cas échéant la quantité déduite de la ration quotidienne. Attention, comme pour l’homme c’est souvent les a cotés qui font grossir, d’autant plus que les doses  sont prévues pour l’humain (1 sucre par ex) et qu’un Berger de Podhale pèse plus de  la moitié d’un homme adulte … Donc donnez-lui des choses simples, une croquette, un petit bout de carotte … Il n’y verra que du feu et en sera tout aussi satisfait !

Méthode


avantages


Inconvénients


Industrielle


Rapidité de préparation et de distribution


Difficulté de trouver le rapport entre un bon dosage et la satiété du chien.
Croquettes souvent trop riches
Peu aisé de trouver le bon aliment en cas d’allergie à une composante précise


BARF


Meilleure Hygiène dentaire par la mastication des os,
Variation des dosages facilement adaptable aux besoins.
Possibilité d’éliminer  les composantes allergènes pour un sujet sensible voir de stopper totalement une allergie alimentaire.
Diminution notable des déjections


Stockage nécessaire  en congélation des viandes et aliments distribués crus pour limiter la prolifération bactérienne.
Ce stockage devient vite un problème lors de déplacements en vacances  pour le Berger de Podhale touriste et en élevage. compte tenu des volumes engagés. 
Equilibre des préparations plus difficiles à obtenir en élevage.


Ménagère


Identiques au BARF


Identiques au BARF pour la congélation


Mixte


Cette  méthode allie à la fois les avantages du BARF tout en limitant les inconvénients des croquettes. 
Elle permet de doser au plus près et en fonction du contexte les aliments distribués. 
Elle s’affranchit de la préparation un peu longue en élevage.
Elle permet temporairement de ne donner que des croquettes ce qui est plus pratiques en période de vacances


Identiques au BARF pour la congélation


Fermer le menu